Posted on

Le retour de Leonardo cet été a sans doute été le meilleur recrutement du club de la capitale depuis un bon moment. Sa venue a permis de régler des problèmes récurrents en interne, notamment par ses prises de paroles qui permettent de libérer l’entraîneur Thomas Tuchel des questions extra-sportives. Toutefois, par manque de temps et ennuyé par le Fair-Play financier, le brésilien est encore confronté à quelques soucis persistants. Cap sur les chantiers qui attendent la direction cet hiver.

Un latéral droit à tout prix ?

Toujours en quête d’un latéral droit supplémentaire depuis le départ de Serge Aurier en 2017, et en considérant que les jeunes Dagba et Kehrer sont encore trop tendres, le PSG peine à trouver le joueur idéal. Le poste est une faiblesse récurrente de l’effectif malgré les nombreux joueurs qui y sont passés, aucun n’ayant réellement donné satisfaction sur le long terme. Désireux de construire une équipe compétitive pour amener le PSG sur le toit de l’Europe, Leonardo doit enfin régler ce problème qui perdure depuis trop longtemps.

L’heureux élu pourrait être Mattia DiSciglio, l’italien étant suivi de près depuis cet été. Réputé pour sa solidité et sa capacité à défendre debout ainsi que sa lecture de jeu, l’ancien milanais pourrait être le joueur que le PSG recherche depuis tant d’années. Cependant, un doute existe concernant sa fiabilité défensive.

Les discussions entre les deux clubs ont commencé cet été et repris il y a quelques semaines. En manque de temps de jeu cette saison en raison de blessures, le joueur pourrait ainsi se relancer à Paris.

Paris cherche encore un autre milieu

Malgré le recrutement de Gueye, Herrera et Sarabia cet été dans l’entrejeu, le directeur sportif et son équipe souhaitent s’attacher les services d’un milieu supplémentaires. En installant Marquinhos en sentinelle, Tuchel envoie un message à sa direction, même s’il a récemment admit que la meilleure position pour le numéro 5 parisien était en sentinelle. Le brésilien n’est pas encore tout à fait installé à ce nouveau poste, il montre souvent ses limites lorsque l’adversaire effectue un pressing efficace.

Comme annoncé sur notre site, Eduardo Camavinga a été supervisé par Leonardo qui devrait passer à l’action si le Fair-Play financier le lui permet. Auteur d’un début de saison vraiment impressionnant, le néo naturalisé français allie sérénité, maturité et aisance technique pour son jeune âge. C’est un profil qui collerait parfaitement aux idées de Tuchel.

Autre piste chaude : Emre Can. C’est une habitude maintenant, Leonardo aime prospecter en Italie, et connaissant le championnat comme sa poche, il sait flairer les bons coups. En difficulté du côté de la Juventus, Emre Can n’entre plus dans le dispositif de Maurizio Sarri. Grand absent de la liste de la Ligue des Champions cette saison, la Juventus souhaite s’en séparer. Leonardo pourrait retenter sa chance après avoir essayé de le rapatrier cette été. Cette fois-ci l’allemand pourrait accepter de rejoindre la capitale, ayant publiquement exprimé ses regrets d’avoir refusé l’opportunité en début de saison.

Les cas Cavani et Thiago Silva

Dossiers prioritaires, les deux sud-américains arrivent au terme de leurs contrats en juin 2020 et souhaitent prolonger leur aventure parisienne. Pourtant, la direction temporise et n’est pas encore passée à l’action.

Comme nous l’avons annoncé il y a quelques temps, si une offre arrive sur la table cet hiver pour Cavani, le club ne retiendra pas le buteur parisien qui jouit d’une côte de popularité sans égal dans les travées du Parc des Princes. Barré par Mauro Icardi qui marche sur l’eau ces derniers temps, Edinson Cavani ne semble plus entrer dans les plans de son coach. Vivant très mal son changement de statut dans l’équipe, l’uruguayen souhaite se battre pour retrouver sa place de titulaire. Dans un premier temps, l’ancien napolitain ne voulait pas prolonger au PSG et souhaitait s’engager librement dans le club de son choix en juin 2020. Cependant, le joueur aurait changé d’avis et souhaite maintenant prolonger son contrat dans la capitale.

Reste à savoir si Leonardo souhaite prolonger Cavani qui n’en finit plus avec ses problèmes physiques et qui approche de ses 33 ans. Toutefois, en cas de départ du joueur, le club devra sans doute se justifier auprès des supporters pour qui l’attaquant demeure intouchable. Concernant le capitaine Thiago SIlva, la situation est tout autre. Récemment naturalisé français, le brésilien souhaite prolonger son bail dans la capitale et il le clame haut et fort. Auteur d’un très bon début de saison comme souvent depuis son arrivée en France, Thiago Silva est une pièce maîtresse du jeu de Tuchel et de celui de ses prédécesseurs. Capitaine et excellent défenseur, ses absences se sont largement faites remarquer. Le bail du joueur prenant fin en juin, reste à savoir si Leonardo souhaite changer de cycle ou bien continuer à s’appuyer sur le brésilien.

Les indésirables out dès cet hiver ?

Malgré une balance positive d’environ 10 millions d’euros à la suite du mercato estival, les transferts de Mbappé et Neymar ont pesé sur les comptes du club. S’ajoute à cela plusieurs personnalités du football qui multiplient les déclarations hostiles à l’encontre du PSG en demandant à la FIFA de prendre des sanctions contre le club en raison des deux gros transferts réalisés en 2017.

Pour pouvoir être tranquille à l’avenir, le PSG doit vendre. Ayant déjà bien dégraissé cet été, il reste néanmoins quelques joueurs indésirables du côté du Camp des Loges.

Layvin Kurzawa : Acheté 25 millions d’euros en 2015, le natif de Fréjus n’est plus que l’ombre de lui même. Recruté pour être le successeur de Maxwell, l’international français n’a pas réussi à relever le défi, en cause ses blessures régulières et sa mauvaise hygiène de vie. L’ancien monégasque peine à retrouver sa meilleure forme. Placé sur la liste des transferts depuis deux saisons, le joueur manque de prétendants.

Thomas Meunier : Arrivé de Bruges après l’Euro 2016, Le belge alterne le bon et le moins bon. Intéressant dans les phases offensives, il se montre peu rassurant défensivement ce qui lui a valu d’être mis sur le banc par Tuchel. Le coach et Leonardo sont unanimes sur le cas du défenseur belge. Toutefois, à six mois de la fin de son contrat le belge est en position de force. Si le club espère récupérer quelques liquidités il devra prolonger son contrat afin de mieux le vendre.

Leandro Paredes : Après moins d’un an au PSG, l’argentin ne fais pas l’unanimité. Son style de jeu ne colle pas aux idées de Thomas Tuchel qui a préféré installer Marquinhos à son poste. Pire encore, la recrue Ander Herrera lui est passé devant dans la hierarchie. Leonardo a souhaité s’en séparer cet été mais la transaction n’a pas eu lieu entre le PSG et Betis Seville. Cet hiver peut être ?  

Eric-Maxim Choupo Moting : Le joueur n’a pas vraiment le niveau du PSG. Lecce était intéressé par le joueur cet été mais le deal n’a pas eu lieu. En fin de contrat en juin prochain le joueur devrait partir libre.

2 Replies to “Les chantiers qui attendent le PSG cet hiver”

Laisser un commentaire