Posted on

Auteur d’un début de saison tonitruant, Håland est inarrêtable. Ayant marqué 21 buts en 13 matchs toutes compétitions confodues cette saison, le norvégien se révèle aux yeux du monde et commence à affoler les plus grandes écuries européennes qui se bousculent pour enrôler le jeune joueur. Réel prodige ou joueur en surrégime ?

Le foot, une histoire de famille

Né le 21 juillet 2000 à Leeds, Erling Braut Håland est le fils de Alf-Inge Rasdal Håland, mythique défenseur de Leeds United et Manchester City. Ayant été bercé par le milieu footballistique, c’est tout naturellement qu’il souhaite marcher sur les traces de son père.

Comme son paternel, il intègre le centre de formation de Bryne FK à 15 ans après avoir débuté avec l’équipe réserve dans un premier temps (18 buts en 14 matchs). Il ne tarde pas à se faire une place en équipe première qui évolue en deuxième division. Même s’il n’inscrit aucun but, il livre des prestations sérieuses et tape dans l’œil de certains clubs de première division Norvégienne. Le 1er février 2017, il s’engage en faveur de Molde FK entraîné à l’époque par un certains Ole Gunnar Solksjaer.

Erling Braut Haland et Ole Gunnar Solskjaer

Après une saison d’adaptation au plus haut niveau national norvégien, où Håland se contente de quelques matchs de coupe et de certaines entrées en cour de match, il entamera sa deuxième année au Molde FK dans de meilleurs dispositions et ne tardera pas à devenir titulaire à la pointe de l’attaque. Le jeune Norvégien enchaîne les buts, et notamment un quadruplé contre le SK Brann le 1er juillet 2018. Il terminera la saison à 16 buts TCC en 30 matchs à 18 ans.

Il terminera également meilleur buteur de la coupe du monde des U20, s’illustrant notamment avec un nonuplé (9 buts) face au Honduras.

Surnommé le « Lukaku Norvégien » par son entraîneur en raison de son physique impressionnant et sa rapidité rare pour un joueur de ce gabarit (1m91), il peut également participer au jeu, se muer en passeur ou buteur avec son pied gauche chirurgical et son instinct qui lui permet de posséder une palette assez large de l’attaquant moderne dans le football actuel.

La conquête de l’Autriche : le RB Salzbourg

Précoce, pétri de talent et disposant d’un très grand potentiel, le RB Salzbourg n’en demande pas plus pour s’offrir la nouvelle sensation du football Norvégien à seulement 5 millions d’euros. Après six premiers mois d’adaptation en Autriche, Håland reprend ses bonnes habitudes et ne s’arrête plus de marquer. Pour son premier match, le norvégien s’offre un triplé, cette bonne forme se poursuivant avec 11 buts en 7 matchs de championnat. Il prouve encore une fois sa précocité et sa rapidité d’adaptation. Commençant à faire parler de lui en Europe, les choses vont encore s’accélérer un soir de 17 Septembre 2019.

L’Europe en ligne de mire ?

Opposé au FC GENK pour son premier match de Ligue des Champions, Erling Braut Håland livre une copie plus que parfaite en inscrivant un triplé en 45 minutes sur ses trois seuls tirs de la rencontre. Il inscrira également un but face au champion d’Europe en titre Liverpool et un doublé face aux italiens de Naples.

Il est actuellement avec Karim Benzema le seul joueur qui a marqué dans ses trois premiers matchs de Ligue des Champions à moins de 20 ans. Mieux, il est actuellement en tête du classement des buteurs en Ligues des Champions avec 6 buts en 3 matchs, chose qui n’a été réalisée par aucun joueur ayant fait ses débuts dans la compétition aux grandes oreilles.

Une chose est sûre, c’est que le buteur norvégien ne devrait pas s’éterniser du coté de l’Autriche, le RB Salzbourg semblant déjà trop petit pour lui. Si l’an dernier il a accepté de s’engager à Salzbourg au détriment de la Juventus, la donne pourrait vite changer pour l’international norvégien qui pourrait se laisser tenter par une autre aventure prochainement. Plusieurs cadors européens souhaitent d’ores et déjà enrôler le Lukaku norvégien.

Reste maintenant à savoir si le joueur aura les épaules solides pour aller conquérir d’autres terres et s’imposer comme il en a l’habitude dans une équipe prestigieuse…

Haland, la nouvelle sensation du football norvégien

Laisser un commentaire